close
Sport

Comment soulager les douleurs cervicales?

apaiser les douleurs cervicales

Un français sur deux se plaint de douleurs au cou et pour cause, nous passons en moyenne plus de 10 heures de notre journée à regarder des écrans, et nombre d’entre nous passent plus de huit heures par jour assis au travail.

Les douleurs au cou peuvent aussi provoquer des maux de tête, des maux de dos, des étourdissements et, parfois, dans des cas plus graves, des nausées et des vomissements. Voici quelques conseils simples qui permettent de calmer les douleurs cervicales.

Mais avant, une petite définition s’impose…

Qu’est ce que la douleur cervicale ?

Les sept os supérieurs de la colonne vertébrale forment votre cou. Ceux-ci forment ce qu’on appelle les vertèbres cervicales. La douleur cervicale, également nommée cervicalgie, est une douleur ressentie à la base du crâne et qui peut se diffuser jusqu’aux trapèzes ; Ce sont les muscles de la loge postérieure des épaules.

Exactement comme les douleurs lombaires, les douleurs cervicales proviennent des problèmes d’immobilité du cou qui se bloque dans une position inconfortable pendant une longue durée. Quand vous ne bougez pas au niveau des cervicales, ceci augmente le stress et les contraintes au niveau des articulations et c’est ce qui engendre la douleur.

Bougez constamment votre nuque

Les moyens les plus simples pour éviter d’avoir une cervicalgie sont de réduire la quantité de stress que vous placez sur votre colonne vertébrale. Pour cela, l’idée est de  garder votre cou flexible et mobile. Changez votre position physique et étirez votre cou dans la direction opposée toutes les 20 minutes environ. Un étirement doux de la nuque peut être effectué en inclinant lentement la tête vers l’avant puis vers l’arrière, en se penchant d’un côté à l’autre et en tournant d’un côté à l’autre. Si la douleur commence à augmenter en raison d’un mouvement spécifique, celui-ci doit être arrêté et le mouvement suivant peut être essayé.

Soignez votre posture

Vous devez parallèlement maintenir une bonne posture tout au long de toutes vos activités quotidiennes, même si cela demande plus d’efforts musculaires et mentaux. Par exemple, au bureau, l’écran de votre ordinateur doit être positionné au niveau des yeux. Votre clavier doit se trouver à hauteur des coudes afin que vos bras fassent deux angles à 90 degrés. Faites également des pauses toutes les heures environ pour reposer votre cou.

Effectuez des massages doux 

L’application d’un auto-massage doux sur la zone douloureuse peut également aider à détendre les muscles et à réduire la cervicalgie. Parce que les nœuds musculaires dans le cou ou les épaules peuvent être difficiles à atteindre, vous pouvez constater qu’un appareil d’auto-massage, tel qu’un rouleau en mousse, un crochet ou une canne de massage, fonctionnent mieux. Des étirements doux de la région cervicale et un appareil de massage sont efficaces contre les maux surtout lorsqu’ils sont utilisés conjointement avec des Les huiles essentielles.

Pourquoi les huiles essentielles atténuent la cervicalgie ?

En plus d’être extraites naturellement, les huiles essentielles sont efficaces pour traiter les douleurs cervicales sans déclencher de réactions, ni d’effets secondaires. La griffe du diable, la lavande ou encore l’estragon sont de puissants agents anti-inflammatoires qui permettent de soulager la douleur causée par l’arthrite, la tendinite, les articulations raides et l’épuisement musculaire. Elles améliorent également la circulation, ce qui signifie qu’elles accélèrent la récupération des muscles endoloris.

Comment les utiliser ?

Il est toujours important de diluer ces huiles essentielles pures avec une huile de support. Il est recommandé normalement de suivre la règle de dilution à 2%, soit 15 gouttes (0,6 ml) d’huile essentielle pour 30 ml d’huile de support. L’huile de pépins de raisin, de jojoba ou l’huile d’argan sont excellentes comme huiles de support.

Enfin, il est possible également de traiter les cervicalgies avec des suppléments alimentaires. Le sulfate de magnésium, le gingembre et la curcumine sont les plus connus pour leurs effets anti-inflammatoires puissants.

Bruce S.

L'auteur Bruce S.

Thérapeute. Sur le site, je réalise essentiellement un travail d’enquête.