close
Infos & Actualités

Coronavirus: des solutions simples et efficaces?

coronavirus, existe t-il ds solutions

Le Coronavirus ne serait pas si difficile à soigner et encore moins à éviter. Des informations commencent à nous parvenir sur comment prendre ne charge un tel virus. Les Chinois ont l’habitude d’être pragmatiques et sont en train de tester des solutions pour lutter contre l’infection. Les médecines naturelles disposent d’armes intéressantes pour prévenir la contamination. Petit tour d’horizon.

Les remèdes pour traiter l’infection COVID-19

La Chloroquine

Ce médicament anti-paludéen a démontré son efficacité lors d’une étude chinoise récente.

  • Traitement: 500 mg par jour pendant 10 jours
  • Coût: 10 centimes par jour
  • Disponibilité: massive et immédiate

La vitamine C en intraveineuse

L’information est passée sous silence, mais le leader mondial de la synthèse de vitamine C DSM a fait un tweet le 3 février 2020:

dsm livre 50 tonnes de vitamine C

50 tonnes de vitamine C sont envoyés vers la région de Wuhan! Les medias chinois l’ont rapporté, mais en France, rien. Sur le camion est inscrit: “Dans la lutte contre N-COV, les personnels de DSM Jiangshan sont de tout cœur avec les habitants de Wuhan”.

Les Chinois, encore une fois très pragmatiques, utilisent les injections de hautes doses de vitamine C pour soigner le Coronavirus. Ils ont fait des études préliminaires très encourageantes (1, 2, 3). Le coût: quelques centimes par jour, là encore.

En France, c’est impensable et irréalisable… La vitamine C sous forme liposomale serait intéressante car elle est mieux assimilée que la poudre classique. Et potentiellement plus efficace, même si son action n’est pas aussi puissante que les injections. Je ne connais pas suffisamment ce produit pour vous en parler davantage.

Prévenir l’infection Coronavirus

Voici un ensemble de remèdes qui adent à prévenir la contamination et qui aident aussi une fois contaminé par le virus.

La vitamine C

Encore elle. C’est un stimulant immunitaire bien connu. Prendre 3 à 6 grammes par jour, en doses fractionnées. Prenez de l’acide ascorbique, de qualité européenne si possible.

Un extrait de plante très commun

L’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) a observé que la quercétine (présente dans de nombreux végétaux, en particulier les oignons rouges) pouvait être une arme préventive et curative efficace. Elle avait déjà été efficace contre Ebola et le SRAS (petit frère du Corona). Des essais cliniques sont en cours.

Les huiles essentielles

Rappelons que les huiles essentielles sont parmi les remèdes qui ont l’activité antivirale la plus puissante.

Parmi les plus efficaces et les plus connues: thym (linalol ou thujanol), ravintsara, ravensare, origan à carvacrol, niaouli, eucalyptus (tous), tea tre, cannelle…

Si vous voulez les prendre en interne, je vous conseille 3 mélanges déjà préparés à choisir:

  • Anti’vir du laboratoire Phytofrance: les huiles essentielles sont diluées à 10%. Cela offre de la tolérance mais le mode de préparation décuple l’efficacité (prouvé par un institut de recherche Canadien).
  • Alternativ’aroma de Salvia: une composition à visée antivirale efficace en gélules
  • Oleocaps n°1 de Pranarôm: une huile d’origan compact bien supportée

Il est utile de diffuser des huiles essentielles à la maison pour assainir l’atmosphère. Soit en mettant les HE dans un diffuseur (vérifier celles que vous pouvez diffuser), soit en achetant n spray antibactérien (il sera aussi antiviral) tout prêt.

La propolis

La encore, il s’agit d’un antiviral connu et éprouvé. Pris en prévention (gélules ou teinture mère), il est certain qu’il aidera à se protéger.

Les solutions de bon sens sont les meilleures

Plutôt que de chercher un vaccin coûteux et qui ne servira peut être pas (la précédente grippe H1N1 par ex), les Chinois prennent le parti des remèdes de bon sens. En se posant ces questions: qu’est ce qui peut marcher et qui a fonctionné par le passé? qu’est ce qui peut agir maintenant et bénéficier à tout le monde?

Cette philosophie leur permet d’avancer positivement et de n’écarter aucune piste par lobbyisme ou dogmatisme. C’est toujours mieux qu’attendre un vaccin en vivant dans l’angoisse.

Bruce S.

L'auteur Bruce S.

Thérapeute. Sur le site, je réalise essentiellement un travail d’enquête.