close
Sport

Gainage dynamique ; pourquoi faut-il s’y mettre?

homme qui pratique le gainage

Le gainage est le test ultime de la force totale du corps. C’est pourquoi il est le fondement de nombreux exercices de poids corporel, comme les pompes. Faire du gainage engagera simultanément plusieurs groupes musculaires et, ce faisant, travaillera non seulement votre cœur mais également les fessiers et les ischio-jambiers. Un gainage soutient une posture correcte et améliore l’équilibre.

Il est important de comprendre pourquoi les exercices de gainage sont si importants avant de commencer à travailler sur la façon de faire un bon gainage.

Les avantages du gainage

Amélioration de la posture

Lorsque vous faites un gainage, vous êtes dans une position dite neutre car vous êtes bien droit et gainé. En maintenant cette posture, vous travaillez vos muscles profonds, notamment les muscles posturaux, qui comme leur nom l’indique, servent à maintenir la posture.

Une bonne posture signifie que vous gardez vos os bien alignés. Ceci facilite la respiration et le fonctionnement du système nerveux. Il favorise également le bon positionnement et, par conséquent, le fonctionnement de vos organes internes – y compris ceux utilisés pour la digestion.

Coordination entre les différentes parties du corps

Lorsque vous faites du gainage, vous coordonnez des parties qui sont dissociées entre elles. Par exemple, vous allez travailler vos jambes, mais aussi utiliser votre torse et vos bras. Sauf que ces membres sont tout le temps dissociés et chacun d’eux sert à faire quelque chose. Ils ne sont jamais utilisés pour effectuer la même tâche . Le gainage permet donc de coordonner la fonction de tous les membres et les muscles du corps.

Lorsque votre coordination totale du corps est forte, vous êtes moins susceptible de souffrir de blessures sportives. Notamment lorsque vous êtes actif et que vous tombez soudainement.

Contre le mal de dos

À ce jour, il existe un consensus sur le fait que le manque de stabilité mécanique dans la colonne lombaire entraîne l’activation musculaire inappropriée. Il contribue en outre à l’apparition de symptômes non spécifiques de lombalgie. Le gainage n’inhibe pas seulement certains types de maux de dos mais améliore la santé du dos dans son ensemble.

Ce mouvement vous force en outre à mieux utiliser vos abdos pour soutenir des chocs et aussi à redresser votre posture vers l’avant. En effet, lorsque vous marchez, vous subissez des micro-traumatismes. Si vous n’êtes pas bien gainé (à cause d’une mauvaise posture), ceci se transformera au fil du temps,  en un mal de dos !

C’est aussi une démarche de santé et de bien être globale

En football par exemple, vous effectuez plusieurs mouvements de changement de position, du sprint…etc. Si vous n’êtes pas bien gainé, vous allez avoir des problèmes au niveau de votre dos, de votre bassin ou de votre genou. L’intensité des entrainements nécessite un gainage important. Dans ce sens, il s’agit d’un gainage dynamique qui s’inscrit dans une démarche de mouvement. Un autre cas de gainage est celui de l’escalade qui s’inscrit dans une démarche de performance et d’équilibre. En effet, il permet un bon apport de force entre vos membres inférieurs et supérieurs.

Le gainage dynamique

Un bon gainage permet certes de coordonner les mouvements du corps, mais il permet aussi d’utiliser la dissociation. Ceci veut dire que vous allez gainer deux parties de votre corps, mais de façon différente.

L’exercice de planche basique ne vous permettra pas d’améliorer considérablement votre résistance. En effet, dans la vie de tous les jours on bouge tout le temps et la planche simple habitue le corps à une seule position statique. Celle-ci ne permet pas d’améliorer le mouvement dynamique. Un gainage doit être réalisé dans différents plans pour habituer le corps à faire face à différentes incertitudes et dangers. Pour cela, il existe plusieurs variantes au gainage comme les pompes, la planche oblique ou la planche latérale genou au coude. Vous pouvez aussi varier les exercices en utilisant des bandes élastiques ou des coussins de proprioception.

L’exercice de gainage sur des surfaces instables augmente aussi davantage l’activité des muscles du tronc que l’exécution sur une surface stable, en raison de l’augmentation de la demande musculaire. La surface instable peut être fournie par un coussin dynamique ou un dispositif de suspension.

Bruce S.

L'auteur Bruce S.

Thérapeute. Sur le site, je réalise essentiellement un travail d’enquête.