close
Sport

Hydratation des fascias : comment nourrir votre corps par le mouvement ?

fascias les étirer par le mouvement

Les fascias sont partout sous la peau. Ils entourent nos muscles et nos organes. En médecine, ces réseaux de tissus conjonctifs blancs ont longtemps été considérés comme de simples enveloppes à tort, car ils semblent bien plus importants pour la santé que nous le pensions.

Définition et rôle des fascias

Les fascias sont la partie molle du tissu conjonctif. Tendons et ligaments sont eux aussi considérés comme des structures fasciales. Les fascias relient les muscles et les groupes de muscles, du haut de nos crânes (fascia épicrânien) au bas de nos pieds (fascia plantaire). Ils sillonnent notre corps tel une toile d’araignée. Ils nous aident à rester debout ; sans fascias notre squelette s’écroulerait.  Ils séparent, protègent et maintiennent nos organes  vitaux et veillent à ce que nos muscles glissent les uns contre les autres.

L’hydratation fasciale, qu’est ce que c’est ?

Les fascias relient tous les muscles ensemble ; votre cuisse à votre mollet, votre main à votre bras, votre sternum à votre clavicule. Les conséquences d’un déséquilibre au niveau des fascias affectent donc toute la chaine musculaire. C’est un cercle sans fin où la douleur devient chronique. Si vous vous levez le matin et que vous avez des courbatures, c’est que vous manquez de lubrifiant au niveau de votre muscle.

Il est important de souligner que la véritable hydratation dans le corps n’est pas définie par la quantité d’eau que l’on boit, mais par la quantité d’eau que le corps absorbe. Une fois que le fascia est collé et que le muscle devient congestionné et tendu, la consommation de grandes quantités d’eau entraîne toujours une déshydratation. L’excès d’eau qui est consommé est simplement éliminé plutôt qu’absorbé. L’hydratation des fascias se fait en grande partie grâce au mouvement !

Importance de mobiliser l’ensemble des tissus et articulation par :

…le sport qui maintient les fascias en forme

Porter un sac sur la même épaule, rester assis dans la même position, dormir du même côté, sédentarité et position assise prolongée… A cause du manque d’activité physique ou d’une mauvaise posture, le fascia se comprime. Il devient mince, se déshydrate et se déchire plus facilement. Sans liquide interstitiel suffisant, les cellules environnantes ne recevront pas tous les nutriments vitaux (oxygène, hormones, sels, acides gras et dioxyde de carbone) dont elles ont besoin pour prospérer.

Grâce au mouvement, à l’étirement et à l’exercice, le fascia a amplement l’occasion de bouger et de respirer. De cette façon seulement, l’eau stagnante contenue dans les fascias va bouger et se renouveler, permettant à l’eau fraiche que nous buvons d’être à nouveau réabsorbée et aux fascias de reglisser correctement. C’est pourquoi il est important de boire de l’eau juste après avoir pratiqué des exercices sollicitant les fascias. Il est conseillé de pratiquer des exercices variés qui imitent tous les mouvements du corps ainsi que des étirements dans différentes amplitudes, avec différentes intensités et de façon multidimensionnelle.

…les automassages qui aident à renouveler l’eau des fascias

Le massage, tout comme l’activité sportive stimule la circulation sanguine et réhydrate la membrane fibreuse pour lui redonner son élasticité. En utilisant votre propre poids corporel pour effectuer des allers-retours au dessus d’un rouleau en mousse cylindrique, vous pouvez effectuer un automassage ou une libération du liquide fascial, briser les adhérences et apaiser les fascias serrés.

Lorsque vous appliquez une pression sur le muscle avec un rouleau en mousse, l’effet est comme presser une éponge. Et, tout comme une éponge absorbe l’eau lorsque vous relâchez la pression tout en la tenant sous un robinet, votre fascia absorbera de l’eau lorsque vous supprimerez la compression du rouleau. La libération que ressentent les gens provient de la reprise de l’hydratation, qui lubrifie le fascia, les muscles et les articulations.

Enfin, sachez que les fascias sont faits entre autres de glycosaminoglycanes, de protéoglycanes et d’acide hyaluronique ; ce sont les principales substances qui permettent de retenir l’eau à l’intérieur des fascias. Ils sont présents naturellement dans le corps mais ont tendance à se renouveler plus lentement avec l’âge. La chondroitine et la N-Acétylglucosamine sont des exemples de glycosaminoglycanes dont la supplémentation peut aider à ralentir la dégénérescence des fascias.

Bruce S.

L'auteur Bruce S.

Thérapeute. Sur le site, je réalise essentiellement un travail d’enquête.